STANISLAS GOLINSKI

 

Il est décédé le 25 mars 2011 à Salon de Provence, il avait 88 ans.

Né à Montigny-le-Bretonneux dans les Yvelines,, il avait joué 2 ans au R. C. Lens avant de rejoindre Nîmes Olympique en 1948. Il y restera 10 ans. Arrière central, dur sur l'homme, il fut la bête noire de l'attaquant de l'O.M., Gunnar Anderson. Ce dernier dira dans l'Equipe du 25 février 1954 : "Expliquez cela comme vous voudrez, je ne peux pas jouer contre ce garçon, il me paralyse."

Il a gagné la coupe Drago, monté en 1ère division avec Nîmes et fut élu par France-Football, meilleur joueur nimois de la saison 1956/1957.

Après son départ, il sera entraîneur joueur au F. C. Annecy, qu'il emmènera au titre de Champion de France de CFA en 1960. Il entraînera ensuite Draguignan.

Skiba Golinski Schwager
Skiba Golinski Schwager



Merci à Stefan Golinski, son fils, pour les 3 photos suivantes, qu'il a eu l'amabilité de me fournir.


"Voici trois photos pour vos archives.

OM2 contre Nîmes en 1948 je pense que c'était le jour de Noël.
Blessé par un Marseillais qui avait une bague.
Et un Reims-Nîmes où on voit Kopa.
Léon Glovacki et Kopa se parlaient en polonais pour faire leurs combinaisons.
Mon père comprenait tout..."

Stéfan Golinski


Mustapha Bettache
Mustapha Bettache
Bernard Rahis (à droite)
Bernard Rahis (à droite)
Joseph Ujlaki
Joseph Ujlaki
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Stanislas Golinski
Stanislas Golinski
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stephan Dakowski
Stephan Dakowski