Le milieu offensif Marowane Khalid, 25 ans, s’est engagé pour une saison avec les Crocos.

Du côté de nos adversaires :

Les Girondins de Bordeaux ont décidé d'abandonner, jeudi, leur statut professionnel après leur rétrogradation en National. Tous les contrats professionnels vont être libérés et le centre de formation va être fermé.

C'est bien la fin d'une ère, aux Girondins de Bordeaux. Sans même attendre son audition devant le Tribunal de Commerce qui décidera de prononcer une liquidation ou un redressement judiciaire, le club bordelais a fait le choix de renoncer à son statut professionnel.

Comme révélé par Sud Ouest, les Girondins en ont informé la FFF. Tous les contrats professionnels vont être cassés et le centre de formation va être fermé.

Malgré un but encaissé en début de rencontre, les Crocodiles se sont tranquillement imposés avec trois buts sur des coups de pied arrêtés.

C’est sous les yeux d’environ 500 spectateurs et Jean-Jacques Bourdin, que les Crocodiles ont joué le troisième match de préparation. Les retardataires ratent le premier but encaissé par Nîmes Olympique cette saison. Il est l’œuvre de l’Istréen Touré qui surprend Masse (0-1, 2ᵉ), au second poteau. Cueillis à froid, les Nîmois réagissent par l’intermédiaire de Lemaangr qui échoue face au portier provençal (3ᵉ), puis un centre de Sbaï, repris de la tête par l’intéressant Badu (joueur mis à l’essai) mais qui passe au-dessus (11ᵉ). De leur côté, les Istréens ne sont pas loin de doubler l’écart et il faut une belle parade de Masse, pour éviter le pire au NO (31ᵉ).

C’est finalement par l’intermédiaire des coups de pied arrêtés, que les Nîmois renversent le FC Istres. D’abord, sur un superbe coup franc de Picouleau, juste avant la pause (1-1, 39ᵉ). Puis, au retour des vestiaires, avec deux penaltys de Thoumin (48ᵉ, 2-1), et Laurens (55ᵉ, 3-1). Les Nîmois ne tremblent pas et ils s’offrent quelques belles occasions, comme avec Bouaoune (45ᵉ) à ras du poteau et Laurens qui échoue sur la Transversale (57ᵉ). Les coéquipiers de Formose Mendy poursuivent leur sans-faute avec un troisième succès en autant de matchs amicaux et à Redessan il n’a manqué qu’un but dans le jeu. Prochain rendez-vous pour les Crocodiles, samedi, avec une rencontre face à Aubagne (N), à Mallemort (Bouches-du-Rhône).

Match amical. Stade Gérard Moni (à Redessan).

NÎMES OLYMPIQUE (N) – FC ISTRES (N2) 3-1 (mi-temps : 1-1).

Buts pour Nîmes : Picouleau (39e), Thoumin (48e, sp) et Laurens (55e, sp).

But pour Istres : Touré (2e).

Nîmes (première période) : Masse – Sbaï, Diouf, Iafrate, Diallo – Lemaangr, Picouleau, Bouaoune – Vincent (El Hamri, 30e), Bodu, Amara (Thoumin, 30e).

Nîmes (seconde période) : Cozzella – Sbaï (Labonne, 55e), Diouf (Paviot, 55e), Diallo (Mendy, 55e), Beneddine – Delpech, Akkal, Laurens – El Hamri (Camara, 55e), Ngakoutou, Thoumin (Khalid, 55e).

Le remplaçant de M'Bina qui part pour environ 300 000 € est trouvé : c’est un attaquant confirmé de National

 

Bastian Badu ? Celui qui explique pouvoir jouer "9, à droite ou en soutien de l’attaquant" a en tout cas entamé, ce mardi 23 juillet, un essai d’une quinzaine de jours, après "un an d’arrêt à cause de problèmes personnels". nternational U18, Bastian Badu, attaquant gaucher et longiligne de 1,88 m, qui a disputé six matches de Youth League avec le MHSC, n’a jamais justifié les espoirs placés en lui. Il y a beaucoup de trous dans son parcours et pas une seule saison complète. La plus aboutie remonte à son prêt à Chambly (L2), 17 matches dont 6 comme titulaire en 2020-2021 (2 buts). Il n’a plus joué depuis avril 2023 avec Izeure en N2 (7 matches dans la saison).

 

Son transfert en Turquie a avorté, Doukansy va revenir

DERNIERE MINUTE
PROCHAINEMENT

Le match contre Cannes en amical aux Antonins sera à huis-clos

SITES PARTENAIRES

CLIC SUR CERTAINES PHOTOS POUR LES AGRANDIR

RECHERCHE ARTICLE OU PERSONNALITE

Stanislas Golinski
Stanislas Golinski
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes