DAWKOSKI
DAWKOSKI

Abdesselem Mohamed 1 fois
Adams Jean-Pierre 22 fois ( 8 )
Ayache William 20
Bernard Pierre 21 (11)
Blanc Laurent 54 (5)
Boissier Bernard 1 (1)
Cantona Eric 39 (5)
Charles-Alfred Daniel 4 (4)
Chillan Paul 2 (2)
Courtin Paul 1
Dakowski Stéphan 2 (2)
Domingo Marcel 1
Ferratge Jean-Marc 1
Firoud Kader 6 (6)
Girard René 7
Haan Edmond 4
Lafont Maurice 4 (4)
Lemoult Jean-Claude 2
Mézy Michel 17 (17)
Novi Jacky 20
Perez Christian 22
Peyroche Georges 3
Pintenat Robert 3
Rahis Bernard 3 (3)
Skiba Henri 3 (1)
Ujlaki Joseph 21 (6)
Vercruysse Philippe 12
Vergnes Jacky 1 (1)
Zanon Jean-Louis 1

(entre parenthèses le nombre de fois que les joueurs ont porté le maillot de l'Equipe de France alors qu'ils jouaient encore avec Nîmes)


Pour la petite histoire, Bernard Boissier fut pendant des années le joueur ayant porté le maillot bleu le moins longtemps.
Il entra en jeu à 2 mn de la fin du match France - Portugal , perdu 2 à 0 le 26 avril 1975 à Colombes devant 24 816 spectateurs.
L'équipe de France était formée ainsi :
Charrier (Baratelli 46e) - Jodar (Boissier 88e), Adams, Trésor, Bracci - Huck (Gallice 46e), Michel, Guillou - Parizon, Coste, Béretta (Mariot 72e)
Entraineur : Stefan Kovacs

Et que dire de Jacky Vergnes, 1 but en 1 match, le meilleur ratio but pour match joué...
C'était au stade Ullleval d'Oslo, le 8 septembre 1971 devant 16 544 spectateurs. La France s'imposa 3 à 1 avec la formation suivante :
Carnus - Djorkaeff, Novi, Bosquier, Rostagni - Michel, Mézy - Blanchet (Lech 75e), Vergnes, Loubet, Beretta
Entraineur : Georges Boulogne

 

CLIC SUR L'IMAGE POUR L'AGRANDIR

- "Deux minutes ou 80 sélections, ça ne change rien à mon bonheur d'avoir été sélectionné. Beaucoup de joueurs signeraient pour jouer, même deux minutes, en équipe de France. Contrairement à ce que certains peuvent croire, cette apparition très courte n'est pas du tout une déception. Ces deux minutes peuvent être interprétées comme quelque chose de dérisoire, alors que c'était la suite logique d'une carrière intéressante, l'aboutissement de quelques bonnes saisons où j'étais toujours bien placé au classement des Étoiles de France Football. J'avais fait toutes les sélections des juniors à l'équipe de France B. De grands entraîneurs, comme Kader Firoud, Jacky Braun, Georges Boulogne et d'autres encore m'avaient remarqué. Non vraiment, cette sélection n'était pas due au hasard. [...] Il [Stefan Kovacs] ne m'a rien dit. Mais je savais que ne ne faisais pas partie de ses plans. Cette sélection, je crois que c'était avant tout un grand cadeau. [...] Si cette sélection n'était jamais venue, je n'en aurais pas fait une maladie, mais elle m'a en tout cas apporté beaucoup de bonheur."

Bernard Boissier dans France Football, 27 avril 2001

Lafont, sélectionné pour la coupe du monde 1958
Lafont, sélectionné pour la coupe du monde 1958

Le dernier match d'Eric Cantona sous les couleurs d'une équipe française

 

 

 


Mustapha Bettache
Mustapha Bettache
Bernard Rahis (à droite)
Bernard Rahis (à droite)
Joseph Ujlaki
Joseph Ujlaki
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Stanislas Golinski
Stanislas Golinski
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stephan Dakowski
Stephan Dakowski