Après s'être officiellement engagé avec le Nîmes Olympique jusqu'en juin 2023, Moussa Koné a participé ce matin à sa première séance d'entraînement avec les Crocos. L'attaquant a livré ses premières impressions à sa sortie du terrain. 

Objectif Gard : Quel effet cela vous fait d'être à Nîmes aujourd'hui ?

Moussa Koné : Je suis fier de venir à Nîmes. Ce premier entraînement s'est très bien passé. Je vais pouvoir montrer mes qualités.

Nîmes est en panne offensivement, êtes-vous prêt à répondre aux attentes qui pèsent sur vos épaules ?

N'oublions pas aussi que je suis là pour apprendre, ce sont mes premiers pas en Ligue 1. C'est un rêve que je viens de réaliser. Avec l'aide de l'équipe, je pense que l'on pourra faire quelque chose. On verra après ce qu'il va se passer.

La situation au classement vous inquiète ? 

C'est normal que ça les inquiète. Maintenant je suis un joueur de Nîmes, on fera tout le travail nécessaire et ce que le coach demande pour se maintenir.

Quel type d'attaquant êtes-vous ? 

Je suis un attaquant qui aime prendre l'espace et je suis un finisseur.

Vous connaissez déjà Haris Duljevic. 

J'ai joué avec lui à Dresde. Ça me fait plaisir de le retrouver ici, on s'entend très bien. C'est pareil avec Sidy Sarr, on a joué ensemble avec les U20 au Sénégal. Je vais très vite m'adapter à l'équipe parce que je connais déjà des gens et je trouve le groupe vraiment gentil avec moi. C'est très motivant.

Êtes-vous prêt à jouer ? 

Vraiment, à fond. Mon dernier match c'était le 20 décembre mais je reviens d'un stage de préparation en Espagne donc je suis prêt.

 

Propos recueillis par Norman Jardin 

RECHERCHE ARTICLE OU PERSONNALITE

"S'il n'y avait que des équipes comme Nîmes Olympique en Ligue 1, on s'emmerderait moins"     (Pierre Ménès - Canal Plus)

clic sur les photos pour agrandir

Stanislas Golinski
Stanislas Golinski
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes