L'entraîneur croco a décidé de ne pas emmener le milieu de terrain sénégalais au stage à Albertville. Les jeunes Guessoum et Ben Amar, eux non plus, ne feront pas partie du voyage.

En début d'après-midi, ce dimanche 19 juillet, les Crocos partiront en stage à Albertville où ils prendront leurs quartiers à l'hôtel Le Roma. Ils resteront une semaine en Savoie et boucleront leur séjour en disputant, vendredi 24 juillet à Evian, leur premier match amical (à huis clos) face à Strasbourg. L'entraîneur Jérôme Arpinon emmènera 25 joueurs. Sidy Sarr ne sera pas du lot. Le milieu de terrain restera à Nîmes où il poursuivra sa préparation avec l'effectif de l'équipe réserve. 

Spécialiste des retards

Depuis le début de saison, l'international sénégalais de 24 ans s'entraîne en marge du groupe. La raison de cette mise à l'amende ? Son retard à la reprise. Pas suffisamment prévoyant en cette période crise sanitaire, il avait eu du mal à trouver un vol pour revenir à temps en France après être retourné au Sénégal. Sidy Sarr est un récidiviste puisqu'il avait déjà raté le départ du stage hivernal à Peralada en décembre dernier.

"Pour le moment, je ne compte pas sur lui, explique le technicien croco. C'est un joueur intéressant footballistiquement. Après, il faut qu'il colle à la mentalité du club et à l'heure actuelle, il n'a pas la mentalité que j'attends d'un joueur qui évolue à Nîmes Olympique." En août dernier, le club gardois avait déboursé près de 2 M€ pour recruter à Châteauroux (L2) l'international sénégalais, qui avait signé un contrat de quatre ans. 

Moussa Koné réintègre le groupe

Sidy Sarr n'a pas été le seul Croco à manquer la reprise. Son compatriote Moussa Koné est lui aussi revenu à La Bastide avec plusieurs jours de retard et depuis, il s'entraîne pareillement en marge du groupe.

Sauf que pour l'attaquant de 23 ans, recruté au Dynamo Dresde au dernier mercato hivernal, la punition va être levée. Devenu papa d'une petite fille ce samedi, Koné sera réintégré au groupe pour le stage à Albertville.

Des prêts pour Guessoum et Ben Amar 

Jérôme Arpinon a également décidé de ne pas emmener en Savoie les jeunes Sami Ben Amar et Kelyan Guessoum. L'attaquant de 22 ans, qui suit actuellement un protocole pour soigner un genou gauche douloureux, et le défenseur de 21 ans ne rentrent pas dans les plans du successeur de Bernard Blaquart. Les deux joueurs devraient être prêtés. Le coach croco a évoqué "deux touches" en National pour chacun d'eux. Jérôme Arpinon l'a dit aussi : il "ne compte pas" sur l'attaquant macédonien Vlatko Stojanovski que Nîmes Olympique cherche également à prêter.

clic sur les photos pour agrandir

RECHERCHE ARTICLE OU PERSONNALITE

Stanislas Golinski
Stanislas Golinski
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes