Zvunka: "On vise le milieu de tableau"


Victor Zvunka tente une nouvelle aventure, cette année, avec le club de Nîmes. Le Mosellan a pour objectif d'apporter son vécu à une équipe qui remonte tout juste en Ligue 2. Alors qu'il vise le milieu de tableau, le technicien pourra compter sur des nouvelles recrues qui ont une connaissance du haut niveau.

 Victor Zvunka succède à Thierry Froger en tant qu'entraîneur de Nîmes. (Maxppp)

Victor, pour quelles raisons avez-vous accepté le poste d'entraîneur de Nîmes ?
Nîmes est une référence car il a connu la Ligue 1, même si c'était il y a 19 ans (1993, ndlr). Le club a du potentiel parce qu'il y a de jeunes joueurs, et depuis l'année dernière de nouvelles installations, qui sont extraordinaires puisqu'on a 6 ou 7 terrains en herbe et deux synthétiques. Ce sont de bonnes conditions de travail pour faire des belles choses. Il y a aussi des spectateurs qui suivent leur équipe. Jouer devant 10 000 spectateurs qui ont un tempérament chaud c'est incroyable. Ça ressemble un peu à Marseille. 

Que souhaitez-vous apporter à votre nouveau club ?
Mon expérience parce qu'on a une équipe composée de joueurs qui ont connu pour certains la Ligue 2, d'autres qui l'a découvre. Ce sont des jeunes qui manquent un peu d'expérience. Je vais essayer de leur apporter tout mon vécu déjà en tant que joueurs de Marseille, et toutes les expériences que j'ai pu avoir dans les clubs. Je suis l'entraîneur le plus ancien de Ligue 2.

Comment décririez-vous votre équipe ?
Comme une équipe qui a beaucoup de gaz et qui veut aller de l'avant et ne calcule pas. Je vais essayer de corriger cela en leur donnant un petit peu plus de technique, un peu plus de conservation de balle.

Quelles sont ses forces et les faiblesses ?
La faiblesse serait qu'il y a un manque d'expérience du niveau de la Ligue 2. Les qualités reposent sur quelques joueurs comme Sébastien Piocelle ou Seydou Koné. Il ne connait pas la Ligue 2 mais il a fait deux belles saisons à Pau en finissant meilleur buteur de CFA, mais également meilleur buteur de National l'année dernière. C'est un attaquant qui a une bonne technique au pied. Si autour de ça on arrive à bien maîtriser le sujet on pourra lui apporter de belles occasions de but.

Pouvez-vous nous parler de vos nouvelles recrues ? Que peuvent-elles apporter à l'équipe ?
J'avais observé cette équipe 6, 7 fois l'année dernière car j'étais sans club. J'ai pu constater qu'il manquait un arrière gauche car Maxime Poundjé est retourné à Bordeaux (retour de prêt). J'ai choisi Pierre Bouby parce d'abord il a l'expérience de ce poste puis il a joué avec Evian qui est montée de National jusqu'en Ligue 1, et il est passé parMetz. Il est très intéressant comme joueur sur les coups de pieds arrêtés car il a un très bon pied gauche. PourMathieu Robail il est aussi très important car il nous apporte de l'expérience. Il a joué quelques matchs en Ligue des Champions avec Lille. Il a joué deux ans et demi à Bastia. Naturellement il a une superbe patte gauche qui est capable de marquer et de faire marquer les autres.

 

http://www.sports.fr

 

Mustapha Bettache
Mustapha Bettache
Bernard Rahis (à droite)
Bernard Rahis (à droite)
Joseph Ujlaki
Joseph Ujlaki
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Stanislas Golinski
Stanislas Golinski
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stephan Dakowski
Stephan Dakowski