La phrase qui tue :
17/9/14 : J.Pasqualetti <si nous mettons autant d’intensité que face à Brest on déstabilisera ma grand-mère et encore...>



Maoulida : “Ne pas perdre à Sochaux”

 

En déplacement ce vendredi à Sochaux, les crocos n’ont qu’un seul objectif en tête, celui de rester invaincu. 7 ème au classement après six journées, le rythme risque d’être difficile à maintenir face à une équipe sochalienne en manque de point.

Deux équipes pensionnaires de ligue 1 sont à l’heure actuelle relégables, à savoir, FC Sochaux et Valenciennes FC. Rien de définitif à seulement six journées de championnat, mais une preuve que cela risque de se bousculer en milieu de tableau très rapidement. D’où l’importance pour le Nîmes Olympique de rentabiliser ce début de championnat en prenant un maximum de point. Pour l’heure, une seule victoire au compteur, maigre butin pour Maoulida et ses coéquipiers qui ont pourtant fait preuve d’efficacité offensive. Au total, 9 buts marqués pour les nîmois, soit la meilleure attaque du championnat à égalité avec Troyes, Angers et Créteil. Pour le capitaine Maoulida, qui a encore une fois montrer son réalisme face au but lors de l’entraînement de ce matin, “C’est une satisfaction de ne pas avoir prit de but face à Brest, même si en tant qu’attaquant, j’aurai aimé marqué. Mais je crois qu’il faut féliciter notre gardien car les brestois ont eu beaucoup de ballon” nous a t-il confié.

Pour garantir des victoires, là est l’enjeu des nîmois ; renforcer le bloc défensif, encaisser moins de buts. Maoulida a également rappelé “une dure semaine nous attend, puisque on enchaîne trois matchs. Ne pas perdre à Sochaux nous permettrait de bonifier une victoire à domicile lors du prochain match.”


Mustapha Bettache
Mustapha Bettache
Bernard Rahis (à droite)
Bernard Rahis (à droite)
Joseph Ujlaki
Joseph Ujlaki
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Stanislas Golinski
Stanislas Golinski
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stephan Dakowski
Stephan Dakowski