Environs 400 personnes ont assisté aux obsèques d’Henri Noël ce jeudi 22 octobre 2020, l'ancien joueur et entraîneur du Nîmes Olympique, ce matin, en église Sainte-Perpétue et Sainte-Félicité à Nîmes. Parmi la foule, il y avait de nombreuses personnalités liées au Nîmes Olympique.

La grande famille du Nîmes Olympique était aussi triste que la couleur du ciel ce matin. En l'église Sainte-Perpétue et Sainte-Félicité de Nîmes près de 400 personnes étaient venues dire adieu à Henri Noël, une des figures emblématiques du NO. Dans la foule on pouvait reconnaître des anciens Crocodiles comme Patrick Champ, Michel Mézy, Gilles Morisseau, Alain Espeisse, Roland Decilia et bien d’autres. Il y avait également Bernard Blaquart, l'ancien coach, Michel Benezet et Alain Gazeau qui sont également passés par Nîmes Olympique. 

Le NO actuel était représenté par Laurent Tourreau (directeur des opérations) et Jérôme Arpinon (entraîneur). Des personnalités politiques comme Jean-Paul Fournier (maire de Nîmes) et Franck Proust (président de Nîmes métropole) étaient aussi présentes. Henri Noël est décédé samedi à l’âge de 83 ans et il a été tout au long de sa carrière un grand serviteur du Nîmes Olympique.

L'ancien joueur et entraîneur des Crocos a succombé à une crise cardiaque alors qu'il marchait en ville, ce samedi matin. Il avait 83 ans. 

C'est Patrick Champ, fidèle parmi les fidèles, qui nous a appris la nouvelle ce samedi matin. Effondré. Henri Noël a été victime d'une crise cardiaque ce 17 octobre 2020, alors qu'il déambulait en ville pour aller chez le coiffeur, à hauteur du musée des Beaux-Arts. Dans cette ville de Nîmes qu'il avait rejointe à 17 ans, lui le Provençal de Mollégès (petite commune située entre Cavaillon et Saint-Rémy-de-Provence), pour y faire carrière.

Chez les Crocos, d'abord en tant que défenseur, polyvalent et de devoir (59 matches de Ligue 1 à la grande époque du club, entre 1959 et 1964), puis comme éducateur (chez les jeunes) et entraîneur, de 1978 à 1982 (3 saisons et demie en L1 et une en L1). Depuis Kader Firoud, qui fut son coach et à qui il succéda en février 1978, il est l'entraîneur de NO qui a le plus duré avec Bernard Blaquart (2015-2020).

"C'était mon ami, quelqu'un de bien, qui a été mon entraîneur à Nîmes Olympique, et j'ai toujours suivi ses traces, lui rend hommage Patrick Champ. Je lui avais succédé à la tête de l'Amicale des éducateurs du district Gard-Lozère". Une Amicale pour qui Henri Noël a longtemps œuvré, réussissant à faire venir plusieurs sélectionneurs de l'équipe de France de football au contact des techniciens du département, dont Raymond Domenech en 2010, juste avant la funeste coupe du monde en Afrique du Sud, ou Laurent Blanc en 2011.  

Plutôt en bonne santé - il avait eu 83 ans en septembre - le Gardois d'adoption s'était ému dans nos colonnes, le mois dernier, de la disparition de Daniel Charles-Alfred, un de ses anciens coéquipiers, défenseur comme lui. C'est désormais lui que Nîmes Olympique pleure. Il avait été fait cette année président d'honneur de la section amateur du club.

clic sur les photos pour agrandir

RECHERCHE ARTICLE OU PERSONNALITE

Stanislas Golinski
Stanislas Golinski
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes