Si Nîmes Olympique a connu peu de Présidents, au niveau entraîneurs, c'est tout le contraire.

Ce fut parfois le grand n'importe quoi.

- les entraîneurs étoiles filantes : Champ (1 match), Josip Skoblar, (6 mois), Léonce Lavagne (8 mois inclus les 2 mois de trêve), Laurent Fournier (3 mois), Michel Mézy (6 mois)....

- les entraîneurs renvoyés puis revenus : René Girard, Marcel Rouvière, Pierre Pibarot....

- et les autres, nombreux (je n'en citerais que quelques uns) : Henri Noël, Marcel Thomazover, Marcel Domingo, Cristen Nygaard, Jean Sérafin, Bernard Boissier, Daniel Roméo, René Exbrayat, Pierre Mosca, Régis Brouard, Didier Ollé Nicolle, Jean-Luc Vannucchi.

 

J'ai donc décidé de parler des 2 plus emblématiques d'entre eux (que j'aurais aussi pu mettre dans la catégorie joueurs d'ailleurs) et de Jean-Michel Cavalli, qui nous a sauvé d'une situation bien compromise.

 

 

Mustapha Bettache
Mustapha Bettache
Bernard Rahis (à droite)
Bernard Rahis (à droite)
Joseph Ujlaki
Joseph Ujlaki
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Stanislas Golinski
Stanislas Golinski
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stephan Dakowski
Stephan Dakowski