“On n’a pas été bons sur le terrain. Qu’on soit au moins bons en coulisses»

Jean-Marc Conrad, le président de Nîmes Olympique, a informé les dirigeants d’Auch qu’il laissait sa part de recette au club amateur.



"On a assuré le minimum syndical, reconnaissait Nouri, le buteur. La hiérarchie a été respectée, mais à certains moments, c'est sûr que l'on pouvait se demander qui étaient les joueurs de L2 et qui étaient ceux de DH..." 



Avant match Auch - Nîmes : vu du côté des supporters 


Dimanche, pour le choc face à Nîmes en coupe de France, le stade Jacques-Fouroux sera «the place to be» à Auch. Un match rare attend joueurs et supporters.


«Je vais être grandement mis à contribution !», s'exclame Alain Desruelles. Ce bénévole qui vend les billets d'entrée au stade s'attend à «une affluence record» dimanche, pour la réception de Nîmes. Une équipe qui évolue en Ligue 2, quatre divisions au-dessus des Auscitains. Et ce Lensois d'origine de se souvenir : «Quand il y avait eu Auch-TFC en CFA2 il y a deux ans, l'affluence était superbe. Bon, c'est sûr, ça ne vaudra pas la tribune Trannin ou les ‘'secondes'' à Lens. Mais, dimanche, l'ambiance devrait être au rendez-vous !».


En plus d'Auch Football, Mickaël Bonnery soutient lui aussi un autre club : Montpellier. «Alors, vous savez, les Nîmois, je les déteste…» Du coup, si les Auscitains pouvaient leur mettre une petite déculottée, voilà qui donnerait le sourire à notre supporter. «En coupe de France, on a déjà vu plein d'équipes éliminer des grosses cylindrées, alors pourquoi pas Auch ?», s'interroge M. Bonnery. Lui est convaincu de la réponse : «Nîmes va prendre Auch de haut, mais ils ne savent pas où ils tombent !» Du coup, son pronostic est clair : ce sont les Gersois qui vont l'emporter. «2-1 ! Je vous donne même les buteurs auscitains : Fitte et Auvinet.»


2-1 pour Auch, c'est aussi le score pronostiqué par Joël Fitte, papa d'un joueur et supporter de tous les instants. «Je pense qu'Auch sera mené, mais saura renverser la tendance. Vues les prestations d'Auch ces derniers temps, je pense qu'on peut s'attendre à un match équilibré. On n'est pas à l'abri d'une grande surprise !»


D'autant plus que ces supporters en sont certains, il y aura du monde dimanche dans les tribunes. Tous les ingrédients sont en tout cas réunis pour cela : rencontre dimanche pour que les footballeurs locaux puissent venir, prévue au stade Fouroux pour espérer attirer plus de monde… et face à une équipe de Ligue 2, ce qui est historique pour le club.


«La température est en train de monter, assure M. Fitte. Je connais pas mal de monde qui n'a pas l'habitude de venir mais qui sera au stade dimanche. On se chauffe déjà la voix.» Mickaël Bonnery l'assure : «On va mettre le feu, les joueurs vont être poussés comme jamais.»


Car le douzième homme pourrait faire la différence…


Auch-Nîmes dimanche à 14 h 30, au stade J.-Fouroux. 15 € (tribune honneur), 12 € (tribune marathon), 10 € (pesage), gratuit pour les moins de 10 ans et les licenciés, demi-tarif pour les 10-16 ans.

Mustapha Bettache
Mustapha Bettache
Bernard Rahis (à droite)
Bernard Rahis (à droite)
Joseph Ujlaki
Joseph Ujlaki
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Stanislas Golinski
Stanislas Golinski
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stephan Dakowski
Stephan Dakowski