Bernard Blaquart et le cas Panagiotis Vlachodimos. Jeudi matin, en conférence d'avant-match, l'entraîneur nîmois a fait un bilan et une mise au point sur la situation de l'attaquant grec. "C'est très compliqué pour lui car il ne fait pas partie des plans. Quelque part c'est difficile pour lui de rester motivé et je le comprends. Moi je fais des choix. Son style de jeu ne convient pas au style de l'équipe. Il a dû mal à s'intégrer. Ça fait un an et demi qu'il est là. Il ne parle pas français. Peut-être que je ne fais pas beaucoup d'efforts mais lui non plus. Il n'est pas performant, avec de grosses lacunes sur certains plans. Il est peut-être bon dans un autre style de jeu. S'il ne s'intègre pas c'est que les efforts ne sont pas faits, d'un côté ou de l'autre." Objectif Gard

clic sur les photos pour agrandir

Stanislas Golinski
Stanislas Golinski
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes