Fondateur de Radio fréquence Nîmes, fan de foot et de Nîmes Olympique, Jean Orsi, personnage haut en couleur est décédé. 


Ce 15 octobre, s'en est allé Jean Orsi à l'âge de 74 ans, un anniversaire qu'il aurait fêté le 30 octobre prochain. Avec son franc-parler, qu'on aimait ou qu'on n'aimait pas mais qui ne laissait personne indifférent, il  était LA voix des ondes, le personnage incontournable de cette maison située au bord de la route d'Uzès dont il avait toutefois déserté les lieux depuis un accident domestique survenu en 2011.

De son vrai nom Henric Quettelart, il était né le 30 octobre 1941 à Bessèges d'une mère cévenole et d'un père Ch'ti. Marin, puis cheminot, c'est sous le nom de Jean Orsi qu'il avait entamé une carrière de journaliste en devenant correspondant de But, un magazine dédié au football. Carrière qu'il avait poursuivie à RFN, radio associative qu'il avait créée il y a trente-trois ans. 


Personnage au caractère bien trempé, il vouait une passion sans borne au football en général et à Nîmes Olympique en particulier à qui il avait d'ailleurs consacré un ouvrage en plusieurs volumes. Une passion qui se traduisait par une collection impressionnante de photos, une compilation d'articles et de fiches. "La plus ancienne photo date de 1901. Je possède les images de l'inauguration du mythique stade Jean-Bouin mais aussi celle de sa démolition. J'ai besoin d'avoir une trace de mes souvenirs", disait-il en juillet 2010 dans Midi Libre. 

Jean Orsi avait six enfants.


 

Mustapha Bettache
Mustapha Bettache
Bernard Rahis (à droite)
Bernard Rahis (à droite)
Joseph Ujlaki
Joseph Ujlaki
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Stanislas Golinski
Stanislas Golinski
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stephan Dakowski
Stephan Dakowski