NO-30 : Tout d’abord bonjour Nico, merci de donner cette petite interview pour les supporters nîmois et la page Facebook NO-30 ! Premièrement, peux-tu nous dire comment s’est déroulée la pré-saison du NO ?

N.B :  La pré-saison s’est très bien déroulée, on a eu un stage de deux semaines qui s’est très bien passé !

NO-30 : Que penses-tu du nouveau visage de Nîmes, notamment sur le plan offensif ?

N.B : Le club a recruté de très bons joueurs notamment au niveau offensif, le nouveau visage du NO est vraiment bon et intéressant.

NO-30 :  On a vu que certains clubs, notamment en Ligue 1, s’intéressaient à toi. Qu’est ce qui t’as poussé à rester à Nîmes malgré une descente en National ?

N.B : Il y a plusieurs raisons qui m’ont poussé à rester, la première étant que c’est Nîmes qui m’a fait signer mon premier contrat pro. J’avais envie de relever le défi de la remontée immédiate en Ligue 2 avec Nîmes, car c’est mon club de cœur et c’est pourquoi je suis encore là.

NO-30 :  Physiquement, comment te sens-tu en ce début de saison ?

N.B : Je n’ai pas fais la préparation physique comme tout le monde, je l’ai commencé un peu plus tard, je ne suis pas encore au top physiquement, mais j’espère l’être pour le 6 août ! (début du championnat le 6)

NO-30 : Quels sont tes objectifs pour cette saison à venir ?

N.B. : Pour le moment, mon seul objectif cette année est la remontée en Ligue 2, c’est le seul que j’ai en tête. Pour le reste, on verra, ça viendra.

NO-30 :  Parle nous un peu de ton expérience en tant que joueur de l’équipe de France U21, qu’est ce que cela a pu t’apporter ?

N.B : Je pense que cela m’a apporté un peu plus de maturité dans mon jeu, et j’espère pouvoir en faire profiter l’équipe cette année !

NO-30 : Pour finir, si tu devais avoir une préférence, dans quel championnat jouerai-tu dans le futur ?

N.B  :  C’est l’Angleterre qui me plaît beaucoup, notamment Arsenal !

NO-30 :  Et bien merci d’avoir répondu à nos questions, et bonne chance pour cette saison !

 

Nîmes Médiathèque


 

Stanislas Golinski
Stanislas Golinski
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes