Les réactions :

Benoit Poulain à l'issue du match, en conférence de presse

Benoit Poulain : « Ce soir, on a fait l’un de nos plus mauvais match. Ca a été plus dur que d’habitude physiquement. On a eu du mal à emballer ce match mais on aurait pu accrocher un nul. Pour la suite, on a tous un petit espoir au fond de soi. Il faut se concentrer sur tous les matchs ».

Erick Mombaerts : « J’ai aimé qu’on soit capable de faire ce genre de match face à une bonne équipe de Nîmes. Ce qui a été positif, c’est la maîtrise du jeu. On a bien mieux défendu que lors des derniers matchs. On a été plus efficace dans le replacement. On a eu beaucoup la possession du ballon. On verra où tout ça nous mènera. Pour la suite, il faudra confirmer ».

Victor Zvunka : « Je vais le dire parce que sinon ça va me rester en travers de la gorge mais le président du Havre a réussi son coup. Il nous prive d’un joueur de qualité. Je ne comprends pas qu’il empêche un joueur de jouer. Sinon, on est tombé sur une excellente équipe du Havre qui nous a fait courir. On espérait beaucoup. C’est des regrets pour moi. Ce soir on a bouffé un joker. Pour moi, ce n’est pas encore terminé. Vendredi, il y a un autre match et on va tout faire pour gagner à Arles-Avignon ».

Jean-Alain Fanchone : « C’est un défaite qu’on aurait pu éviter. Le début de match est assez bas par rapport à notre niveau habituel. Il faut se préparer pour Arles dès ce soir. Il reste encore beaucoup de matchs. On y croit toujours. On ne sait jamais si les autres font des faux pas et qu’on enchaîne les victoires ».

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

 

Stanislas Golinski
Stanislas Golinski
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes