Les réactions :

Nicolas Benezet : « Ce sont trois points qui nous font voir plus haut. Après Niort, c’est le deuxième match où l’on n’est pas très brillant. Mais on n’a rien lâché. Maintenant, dans nos têtes, on pense un peu plus haut que le maintien. On est bien. On continue à gagner des matchs sans en perdre beaucoup. Si on peut aller plus haut, on fera tout pour titiller les trois premiers ».

José Pasqualetti : « Je suis déçu. On avait à cœur de poser des problèmes à des nîmois en pleine euphorie. Il va falloir cravacher. On n’est pas récompensés. En jouant comme ça, il n’y a pas de raison, il ne faut pas se laisser abattre. Je dis bravo à Nîmes pour son efficacité extraordinaire, pour sa simplicité de jeu. C’est un groupe de qualité. On en a vu d’autres monter alors pourquoi pas Nîmes ? »

Victor Zvunka : « On a eu une première mi-temps compliquée. Mais je m’en doutais. Ils nous ont pressé, ils ont été agressifs sur le porteur du ballon, ils nous ont empêché de trouver des espaces. Ils ont des joueurs très rapides. Et surtout on n’a pas été assez collectifs. La deuxième mi-temps est de meilleure qualité. On a souffert jusqu’à la 94eme. Avec 43 points ce soir, je pense que c’est bon pour le maintien. Le premier contrat est rempli. On va voir contre Guingamp qui reste une équipe solide. Ce sera un match très intéressant. On va essayer d’être à la hauteur de l’événement. On est à la chasse des trois premiers. Il nous reste encore douze matchs à gagner ! »

Jean-Alain Fanchone : « Istres nous a bousculé physiquement, ils ont fermé le jeu et ça a été difficile de trouver nos attaquants. On a été patients. Il faut savoir prendre trois points et mettre la manière de côté. On va savourer la victoire et pour moi, perso, si on peut monter, on va monter. On a pas mal d’ambitions et pourquoi pas nous retrouver l’an prochain en Ligue 1 ».

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

 

Mustapha Bettache
Mustapha Bettache
Bernard Rahis (à droite)
Bernard Rahis (à droite)
Joseph Ujlaki
Joseph Ujlaki
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Stanislas Golinski
Stanislas Golinski
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stephan Dakowski
Stephan Dakowski