Avant HAC - Nîmes : Entre deux eaux, le HAC doit regarder vers le haut

 

 

Contre Nîmes ce vendredi (18h45), les Havrais voudront enchaîner un cinquième match sans défaite. Mais pour que la soirée soit réussie, c'est surtout un quatrième succès qu'ils devront obtenir.

 

 

Il semblerait que le rythme de croisière ne soit pas loin d'être trouvé. Depuis la 4e journée, le HAC gagne (souvent) à domicile, et ne perd (presque) plus à l'extérieur. Les faux pas à Angers (3-1) et face à Nantes (1-1) sont responsables de ces nuances, et soulignent les progrès à réaliser. Par ailleurs, c'est surtout des motifs de satisfaction qui sont à retenir. Le dernier en date vient de Niort, où pour la première fois de la saison la défense a tenu bon 90 minutes durant (0-0).

Oui, ce HAC-là est sur la bonne voie, mais reste dans l'obligation de se remettre en question à chaque sortie. Certes, il a évité le pire contre Nantes (2e,1-1), a fait tomber Monaco (1er, 2-1) et Auxerre (12e, 2-1), et présente un bilan très positif à l'issue des 4 dernières réceptions (10 points pris sur 12). Prendre la réception du Nîmes Olympique à la légère serait toutefois une grave erreur, et Cédric Daury ne manquera pas de le rappeler à sa troupe.

Le promu gardois (15e) ne compte effectivement qu'un point de moins que leurs hôtes havrais. Il a beau rester sur deux déplacements vierges de tout point et but marqué (à Istres 2-0 et Tours 1-0), Sedan et Laval peuvent toutefois témoigner de l'imprévisibilité de l'équipe de Victor Zvunka loin des Costières. Pour résumer, cette 12e levée proposera un véritable match piège aux « Ciel & Marine ». Privés de Moussa Sidibé (suspendu), les Crocodiles pourront toutefois compter sur Seydou Koné, double buteur lors de la victoire sur le Mans vendredi dernier (2-1, 3 buts au total cette saison).

Pour enchaîner réellement, le HAC devra toutefois faire mieux qu'un simple cinquième match sans revers. C'est surtout un quatrième succès qu'il faudra viser pour faire coup double dans ce championnat étrange : s'éloigner concrètement de la zone rouge, à 3 points seulement aujourd'hui malgré cette 9e place, et postuler à un premier tiers du classement assez dense et aux portes du podium.

Arnaud Boubet

http://hac.infoceane.com/actualite/avant-hac-nimes-entre-deux-eaux-le-hac-doit-regarder-vers-le-haut.html

 

 

Mustapha Bettache
Mustapha Bettache
Bernard Rahis (à droite)
Bernard Rahis (à droite)
Joseph Ujlaki
Joseph Ujlaki
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Stanislas Golinski
Stanislas Golinski
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stephan Dakowski
Stephan Dakowski