SPECIAL NIMES - OM
DERNIERE MINUTE
Jonathan Parpeix (à droite) a fait une rentrée déterminante contre Tours. Avec notamment un corner repris de la tête par Toifilou Maoulida. Crédit photo |Jérémy Martineau|

Jonathan Parpeix (à droite) a fait une rentrée déterminante contre Tours. Avec notamment un corner repris de la tête par Toifilou Maoulida. Crédit photo |Jérémy Martineau|


Jonathan Parpeix : « On n’est pas une équipe de bandit »

Passeur providentiel sur les deux buts qui amènent l’égalisation et la victoire du Nîmes Olympique contre Tours (3-2), Jonathan Parpeix s’est imposé comme un joueur incontournable dans le schéma tactique de José Pasqualetti. De son rôle dans l’équipe à sa fin de contrat, en passant par la décision de la Ligue de rétrograder le club, le Gardois dit tout.

Micro

Rédaction ShowFOOT: C’est une drôle de saison que vous vivez. Vous visez une montée pour ne pas descendre. C’est assez cocasse comme situation …

Jonathan Parpeix: « C’est sûr. Ce n’est pas tous les jours que ça arrive. Jouer la Ligue 1 pour se maintenir. En début de saison, l’objectif n’était pas de monter et là, on se retrouve dans cette course. Maintenant, on a un seul objectif : monter en Ligue 1 pour rester en Ligue 2. »

Vous avez été formé au club, connu une descente en National, une remontée en Ligue 2 et là vous devez à nouveau éviter la relégation en National, comment vivez-vous cette situation ?

J.P: « C’est magnifique. Je serai passé par tous les scénarios avec Nîmes. Jouer une montée en Ligue 1 avec le club qui m’a formé, je me dis que je pourrais partir avec fierté. »

« Nous allons garder le Nîmes Olympique au niveau professionnel »

Après la victoire à l’arrachée contre Tours, peut-on dire que vous avez envoyé un message fort à la LFP, suite à la décision qui a été prise concernant le club ?

J.P: « Bien sûr. On se battra jusqu’au bout. On n’est pas une équipe de bandit. Le sportif est sur le terrain. Maintenant, ce n’est pas à nous les joueurs de polémiquer là-dessus, on l’a déjà assez fait et c’était déjà assez compliqué pour nous les joueurs. Quand on prépare un match et qu’on apprend une nouvelle comme celle-là, se concentrer sur le terrain c’est dur. L’objectif est maintenant clair : on est obligé de monter pour rester en Ligue 2. Il faut garder le Nîmes Olympique au niveau professionnel et c’est ce qu’on va faire. Je laisse les personnes s’occuper du dossier et faire appel. Nous, on va se concentrer sur le terrain et on fera les comptes à la fin. »

Le fait d’avoir été remplaçant contre Tours, de rentrer et de délivrer deux passes décisives, ça doit rajouter encore plus de saveur …

J.P: « Quand on est remplaçant, on doit donner la meilleure réponse possible sur le terrain. J’ai essayé de donner le meilleur de moi-même et ça paye. J’ai un peu de chance sur mes passes décisives. Il faut continuer sur cette voie-là et enchaîner les victoires. Nous n’avons pas le choix. »

Le collectif nîmois a encore frappé !|Jeremy Martineau|

Jonathan Parpeix et les siens en pleine communion avec le public des Costières. |CR Jeremy Martineau|

Avez-vous le sentiment d’avoir été le détonateur sur ce match face à Tours ?

J.P: « Je ne sais pas si je le ressens comme ça. J’étais le premier homme frais à rentrer donc c’est sûr qu’on voit la différence. J’ai essayé d’apporter le maximum à l’équipe. On a la réussite en ce moment et si on peut créer une petite surprise à la fin de la saison, on ne va pas dire non. »

« Il devrait être normal de voir les Costières à moitié rempli »

Comment avez-vous réagi quand vous avez vu les supporters vous attendre devant le portail d’entrée des joueurs avant le match, vous encourager pendant et faire la Ola à la fin avec eux ?

J.P: « Ça galvanise. On a le supplément d’âme des supporters et ça existe dans d’autres clubs. Après, je ne vous cache pas qu’on aimerait qu’il y en ait beaucoup plus. Voir les Costières à 10 000 personnes dans la situation où on est … je ne dis pas que ce n’est pas normal mais ça devrait être normal de le voir à moitié rempli. On montre sur le terrain qu’on est capable, on en veut plus. Les supporters en demandaient plus et on a donné plus, maintenant on attend le retour et il n’y a que comme ça qu’on va y arriver. »

D’un point de vue personnel, quel bilan faites-vous de votre saison actuellement ?

J.P: « Satisfait de retrouver du temps de jeu en milieu de terrain. Avec les différents entraîneurs que j’ai eu, je jouais plus dans un rôle de défenseur. Cette année, avec le nouveau coach (José Pasqualetti), je joue à mon poste de prédilection. Donc je suis satisfait et content de ma saison. Je me suis libéré. »

Avez-vous le sentiment d’avoir franchi un palier ?

J.P: « Au niveau de la gestion et mentalement, oui. »

Concernant votre avenir, de quoi sera t-il fait à la fin de la saison ?

J.P: « Je suis en fin de contrat. Dès que le moment sera venu, on fera le point avec mes agents pour savoir mon envie de jouer en France ou de partir à l’étranger. J’ai une bonne expérience au niveau de ma carrière et je ne me considère ni trop jeune, ni trop vieux. Mais ma priorité en ce moment est Nîmes et on verra tout ça à la fin. »

Vous n’avez pas vu le président Perdrier pour parler d’une éventuelle prolongation de contrat ?

J.P: « Absolument pas. »

PROCHAIN MATCH OFFICIEL :  

  

VENDREDI 3 AVRIL à 20 h 00 

AUXERRE - NIMES 


 

 

 

 

Résultat Ligue 2 fourni par footendirect.com

Classement Ligue 2 fourni par footendirect.com

Une appli mobile pour les fans du Nîmes Olympique !

 

Parissportifs.com accompagne le Nîmes Olympique cette saison. Match après match, suivez l’actu de votre club grâce à cet outil indispensable.

Comment être un supporter modèle à l’ère numérique ? Facile, vous faire suivre par votre club préféré, et non pas l’inverse. Grâce à l’application ParisSportifs.com, c’est l’actu du Nîmes Olympique qui vient à vous. Cette saison 2014-15 ne vous laissera pas en marge !

Alertes buts du Nîmes Olympique, calendrier et classement

Toutes les actus, mais aussi les stats, notamment en live, sur les matchs de votre club seront disponibles. Sans oublier ceux des concurrents directs, que vous pourrez également regarder d’un oeil inquiet !

Une application Android vient compléter l’offre ParisSportifs.com sur iPhone :

  • Calendrier, classement et résultats en direct (sur iPhone)
  • Alertes buts automatiques configurables (sur iPhone)
  • Pronostics gratuits sur certains chocs du Nîmes Olympique
  • Accès aux infos clés du club
  • Interviews et dossiers exclusifs sur les paris sportifs
  • Guide pour apprendre à parier sur les matchs des Crocos

ParisSportifs.com sur Android, l’appli indispensable à tout bon croco

Après la version iPhone, les utilisateurs d’Android ont aussi le droit à leur morceau d’actu “croco”. En effet, depuis l’élimination de la Coupe de France c’était quasi-impossible d’avoir accès simplement à des infos sur Nîmes sur un grand média, à part pour l’Affaire Conrad. C’est désormais possible, pour suivre notre épopée jusque la 3e place, tout est dans la poche !

SITES PARTENAIRES

 

Sambafoot  le plus gros site au monde consacré exclusivement au football brésilien en dehors du Brésil

 

 

LE LIEU D'ECHANGE DES SUPPORTERS DE L'OL

 


La télé de PLANETE NEMAUSUS
Les vidéos de gerardnimes30 sur Dailymotion

 

Adolf Scherer
Adolf Scherer
Fleitas
Fleitas
Mustapha Bettache
Mustapha Bettache
Bernard Rahis (à gauche)
Bernard Rahis (à gauche)
Joseph Ujlaki
Joseph Ujlaki
Emilio Salaber
Emilio Salaber
Daniel Deledicq 1979-84
Daniel Deledicq 1979-84
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Nicolas Benezet
Nicolas Benezet
Stanislas Golinski
Stanislas Golinski
Stephan Dakowski
Stephan Dakowski