De retour d’Espagne, les Crocos ont débuté leur série de matches amicaux en s’imposant à Béziers grâce à un but de Savanier.

Les Crocos avaient laissé le terrain, le 11 mai dernier à Reims face au Champion de la Ligue 2. Ils l’ont retrouvé ce vendredi au parc des sports de Sauclières dans une ambiance nettement moins enflammée. Dés les premiers instants, les défenseurs héraultais montraient qu’ils ne feraient pas dans la dentelle avec les Nîmois. Bozok et Guillaume en faisaient plusieurs fois l’amère expérience.

Il fallait attendre la demi-heure de jeu pour voir la première occasion et elle était Biterroise. Sur un corner venu de la gauche, Sissoko sautait plus haut que tout le monde mais sa reprise de la tête était repoussée par Valette dans les pieds de ce même Sissoko dont la tentative trouvait le poteau.

La réponse Nîmoise était immédiate avec un coup-franc de Savanier, le meilleur Croco dans cette première période, qui ne laissait aucune chance à Novaes (0-1, 34e). Le milieu de terrain Nîmois avait brillé dans cet exercice le matin même lors du dernier entraînement à Peralada.

Savanier, buteur et meilleur Nîmois

La seconde période débutait par une incursion de l'ASB dans la surface de Sourzac qui intervenait avec autorité. Renaud Ripart se retrouvait à son tour face à Viot, le gardien de but de Béziers, mais ce dernier remportait le duel. Sur une passe en retrait de Briançon, Sourzac ratait son contrôle et se faisait chiper le cuir par Kanté. Toutefois, le portier Nîmois se rattrapait bien en captant la tentative héraultaise. Le match s’animait un peu et suite à une frappe contrée de Denkey, Ripart se retrouvait seul aux 18 mètres mais il ratait le cadre. L’attaquant Nîmois n’était pas plus heureux sur une tête qui passait de peu à côté.

Plus les minutes passaient, plus Nîmes prenait le dessus sur son adversaire. La fin de la rencontre était dominée par des Crocos un peu brouillons devant le but averse. Sans trembler, les coéquipiers d’Anthony Briançon remportaient ce match qui constituait une reprise avec les sensations physiques et techniques.

Après la rencontre, Bernard Blaquart, l’entraineur Nîmois, analysait rapidement cette première opposition : « on n’a pas encaissé de but. Il faut voir ça comme une bonne chose. Je suis content de terminer la semaine sans blessé. On s’est entraîné à Peralada sans se préoccuper de ce match. Il n’y a pas grand-chose à retenir mais c’est normal pour une reprise ». Les Nîmois auront l’occasion de monter un peu en régime mercredi à Pierrelatte (Drôme) contre Lens, pour leur deuxième match amical.

De Béziers, Norman Jardin

Fiche technique : Parc des sports de Sauclières de Béziers. Nîmes Olympique (L1) bat AS Béziers (L2) 1- 0 (Mi-temps : 0-1). Arbitre : M. Abeb. Spectateurs : 300. But pour Nîmes : Savanier (34e). Avertissement à Béziers : Savane (68e).

Béziers : (1ere période) : Novaés (cap) - Sidibé, Ligani, Atassi, Irigoyemborde – Bokoum, Diakota, Saki, Beusnard – Elissalt, Sissoko. Entraîneur : Mathieu Chabert.

Béziers : (2e période) : Viot – Taillan, Ligani (Sidibé, 65e), Kouagba, Sanane – Nouri, Etou, Cidinio, Kanté, - Soukouna, Rabillard.

Nîmes Olympique :  (1ere période) : Valette – Guessoum, Landre, Harek (cap), Miguel – Thioub, Savanier, Hsissane, Vlachodimos – Guillaume, Bozok. Entraîneur : Bernard Blaquart.

 

Nîmes Olympique :  (2e période) : Sourzac – Alakouch, Briançon, Lybhohy, Saint-Luce – Ripart, Valls, Bobichon, Ben Amar - Denkey, Depres. 

clic sur la photo pour commander

Stanislas Golinski
Stanislas Golinski
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes