LES REACTIONS APRES NIMES - BREST :

 

Bernard Blaquart, "On a perdu contre les leaders… On peut regretter les 40 premières minutes du match mais durant la deuxième partie de la seconde période, on a eu des opportunités pour revenir. Cette équipe nous a fait courir mais je n’ai pas grand-chose à reprocher, trop de joueurs ne sont pas à 100% physiquement. Anthony Marin est sorti à la mi-temps et ça nous a privés d’un joueur offensif qui aurait pu faire son entrée en seconde période. En janvier 2 joueurs vont partir à la CAN, on a de quoi être inquiet car ça peut aller très très viteTout le monde se bat mais l’équilibre et toujours fragile".

Fethi Harek "On a été très dominateur en seconde période. On a des absents mais ceux qui les remplacent doivent être performants! On fait des erreurs de placement et d’engagement sur les 2 buts qu'on prend et en seconde période, tous nos choix sont tous mauvais… c’est dommage! On a une ossature qui est toujours présente mais notre équipe n’est pas très compétitive, on a laissé trop de points en chemin mais si on monte à 25 points à la trêve ça ira. Maintenant, il faudra aller les chercher!"

Jean-Marc Furlan "On voulait repartir au moins sans être battu… Même si on s’est créé pas mal d’occasions, on a manqué de maîtrise technique, surtout en seconde période. Mais si on est leader c’est essentiellement grâce à notre défense centrale"

En direct de l'entraînement ce lundi : absence de Ripart toujours blessé, Angoula se ressent toujours d'une douleur et a arrêté l'entraînement... S'entraînent à part Azouni, Chamed et Harek.. Absences de Marillat et Marin toujours souffrants

 

Mustapha Bettache
Mustapha Bettache
Bernard Rahis (à droite)
Bernard Rahis (à droite)
Joseph Ujlaki
Joseph Ujlaki
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Stanislas Golinski
Stanislas Golinski
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stephan Dakowski
Stephan Dakowski