Réactions :


Hervé Della Maggiore, entraîneur du FBBP01 : « On encaisse trop… mais c’est un début de saison parfait ! »

On a quasi la moitié des points nécessaires au maintien après 11 journées, c’est un début de saison parfait. En tout cas bien réussi. Malgré tout, ce soir on manque de sérénité. On encaisse deux fois, on exploite mal plusieurs bonne situations en première mi-temps… Heureusement, on marque en premier, puis ils prennent un rouge. Je trouve qu’on n’a pas assez exploité le surnombre, en ne se mettant pas définitivement à l’abri. Paradoxalement, nos centraux réalisent un gros match derrière, en gagnant beaucoup de duels alors que j’avais insisté là-dessus. C’est positif. Quant à Idrissa [Ba], il est en forme depuis quelques semaines, c’est une bonne chose. Nous ne manquons pas d’arguments offensifs !


José Pasqualetti, entraîneur du Nîmes Olympique : « La pression ? Quelle pression ? On a 0 points ! »

On a raté beaucoup de choses. On gâche notre première mi-temps en deux minutes, et on fait plutôt une bonne deuxième, j’avais bon espoir quand on revient à 3-2. Mais on manque de rigueur, d’agressivité, d’intelligence… Nous avons une équipe jeune. Vous me parlez de pression, mais quelle pression ? On a 0 points !


Idrissa Ba, attaquant du FBBP01, auteur d’un but et deux passes décisives : « Deux défaites, c’est déjà une série. C’est bien de la stopper ! »

Notre entame est mitigée et le but en fin de première nous fait du bien. La deuxième mi-temps est dure pour eux, nous avons été efficaces. Nous sommes plusieurs capables de marquer, dans des styles différents et ça fonctionne bien. Ce résultat nous replace. Deux défaites, c’est déjà une série, et c’est bien de la stopper ! Personnellement, je suis heureux de marquer, c’est bon pour la confiance. La concurrence en attaque est saine, c’est  bien de donner le doute à l’entraîneur !


Sébastien Callamand, gardien du FBBP01 : « On s’est mis un coup de chauffe ! »

A 3-0, le match doit être plié, et puis on recule. On s’est mis un coup de chauffe. Heureusement, on en ajoute un quatrième dans la foulée. On voulait vraiment préserver nos cages inviolées ce soir, c’est raté. Il faudra être plus rigoureux de ce côté-là à l’avenir.



 

Mustapha Bettache
Mustapha Bettache
Bernard Rahis (à droite)
Bernard Rahis (à droite)
Joseph Ujlaki
Joseph Ujlaki
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Stanislas Golinski
Stanislas Golinski
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stephan Dakowski
Stephan Dakowski