Sergio pour la deuxième fois dans l'Équipe type de F. F.
Sergio pour la deuxième fois dans l'Équipe type de F. F.

Les réactions :

José Pasqualetti : « Sur le contenu, aujourd’hui, on était un peu en dedans par rapport aux dernières prestations. Mais dans l’esprit, on y est. C’est dommage de ne pas garder l’avantage plus longtemps. Ce soir (sic), on marque, mais on ne gagne pas. Mais on ne perd pas. Ca ne fait pas nos affaires mais nos affaires se règleront peut-être à la 37ème journée. Plus que 48 points à prendre ! »
Pablo Correa : « C’est un bon point. C’est la sentence, il faut l’accepter. Vu ce qu’on a produit, on pouvait espérer mieux, mais parfois moins. La chaleur et l’état du terrain ont eu un grand impact. On a pris deux buts sur des coups de pied arrêtés, c’est des fautes d’inattention. On part avec une impression bizarre de ce match ».
Fethi Harek : « On a la chance d’ouvrir le score et de mener deux fois de suite. C’est pas facile de sortir avec un match nul de ce match. On est frustré. Mais il faut retenir le positif : cette fois on marque. Il faut continuer. Je suis rassuré mais on n’engrange pas de points. Une petite victoire nous aurait fait énormément de bien. A l’avenir, il faudra plus de rigueur défensive ».
Florian Fabre : « C’est une grosse équipe en face mais on est frustré de ne pas prendre les trois points. Nancy ne panique pas, ne s’affole pas. J’ai l’impression qu’on fait un bon match mais on n’a pas forcément dominé. Les matchs à Laval et Clermont étaient mieux dans le jeu ».
Tégi Savanier : « Ca fait plaisir de marquer pour son premier match. Déjà on ne perd pas le match, c’est bien. La première mi-temps, on avait du mal à poser le jeu. En deuxième, on a mieux joué et on les a mis en danger ».


Stanislas Golinski
Stanislas Golinski
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes