LE MATCH VU DU COTE LENSOIS

- Au début de saison, pensiez-vous réaliser un tel parcours ?
L'objectif de la montée en Ligue 1 a été annoncé dès le début de saison. Cependant, malgré l'arrivée d'Hafiz Mammadov, le recrutement n'a pas été démesuré : des joueurs en prêt (Aréola, Salli), le jeune Loïck Landre arrivant du PSG, l'argentin Chavarria et l'expérimenté Ljuboja.
La vraie recrue, cela a été Antoine Kombouaré. Avoir un entraineur de ce calibre pour mener le projet, c'est une garantie. Kombouaré est un vrai meneur d'hommes, il a su instaurer un état d'esprit. La communion avec le public de Bollaert montre que tous les joueurs se sentent concernés. Cela fait beaucoup dans la réussite.

- Lors du match Metz - Lens, les supporters ont boycottés le déplacement... Qu'elle en est la cause ?
Comme à chaque rencontre à l'extérieur, les Lensois devaient être accompagnés par de nombreux supporters. 4 jours avant la rencontre, alors que 1100 supporters lensois devaient garnir le parcage visiteur du stade Saint-Symphorien, la préfecture de Moselle, craignant des débordements, a décidé de descendre à 400 le nombre de places disponibles.
 
Les différentes sections ont alors décidé de boycotter le déplacement considérant que cette décision était une atteinte à leur image. Il y avait également une question d'organisation car cela les obligeait à choisir arbitrairement 400 supporters sur les 1100 prévus.

- Le stade Bollaert va être rénové pour l'Euro 2016, et Lens ne pourra donc pas jouer dans son stade. Apparemment, Lille et Valenciennes refusent d'accueillir l'équipe lensoise. Que pensez-vous de cette situation ?
 
Pour le moment, Lille et Valenciennes refusent effectivement d'accueillir le RC Lens la saison prochaine. Je trouve cette situation absurde. Il est inconcevable qu'on ne puisse trouver une solution régionale.
Les différentes raisons avancées par les présidents Seydoux et Legrand ne me semblent pas recevables. Je pense qu'ils craignent surtout le retour au premier plan du RC Lens dont le projet pourrait séduire certains de leurs partenaires financiers.
Gervais Martel qui avait accueilli le LOSC à Bollaert pour la Ligue des Champions doit certainement le regretter un peu aujourd'hui.

- Est ce que le repreneur du R.C. Lens (avec Gervais Martel) Hafiz Mammadov s'implique assez dans le club ?
Monsieur Mammadov est assez discret pour le moment. Il n'est venu qu'une seule fois à Bollaert cette saison.
 
Le projet est géré au quotidien par Gervais Martel et quelque part c'est assez rassurant. Je pense qu'il a appris de ces erreurs et il aime tellement son club qu'on ne peut que se réjouir de son retour.

- Il est fort probable que vous montiez en Ligue 1. Pensez-vous avoir une équipe capable de jouer un rôle dans le championnat ou de nombreux changements sont à prévoir ?
Je ne pense pas que monsieur Mammadov investira énormément d'argent comme il a pu le dire dans les médias. Toutefois, Gervais Martel a déclaré, il y a quelques temps, que si Lens retrouvait la L1, ce ne serait pas pour faire de la figuration.
Je pense donc qu'Antoine Kombouaré aura la possibilité d'apporter quelques retouches pour bâtir une équipe compétitive. Il y a des joueurs en prêt qu'il faudra remplacer : en premier lieu, Alphonse Aréola. Si on pouvait le prolonger ce serait une excellente opération !

- Un pronostic pour le match de samedi ?
Les Lensois ont emmagasiné le plein de confiance en allant gagner chez le leader puis en confirmant à Bollaert-Delelis.
A voir la communion avec le public après le match face à Arles-Avignon, je pense que le groupe sera motivé pour continuer la série et atteindre l'objectif de la montée.
Lors de leurs 2 dernières confrontations au stade des Costières, Lens s'était imposé 2-1. Alors jamais 2 sans 3 !

 

Bon match et que le meilleur gagne !

 

Merci au site MadeinLens

"exclusivité Planète Nîmes Olympique"

Mustapha Bettache
Mustapha Bettache
Bernard Rahis (à droite)
Bernard Rahis (à droite)
Joseph Ujlaki
Joseph Ujlaki
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Stanislas Golinski
Stanislas Golinski
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stephan Dakowski
Stephan Dakowski