Le Centre de formation en ce début d'année 2017 passe en Catégorie 1, qu'est-ce que cela change ?

COUPE GARD LOZERE

 

Vainqueur en 1959, 1961, 1964, 1966, 1970, 1985, 1988, 1992, 2006, 2010, 2015, 2016.

 

COMMENT SONT NOTES LES CENTRES DE FORMATION ?

 

 

- Nombre de joueurs de moins de 25 ans ayant signé un contrat professionnel dans un club de Ligue 1, Ligue 2, National ou de première ou de deuxième division d’un des dix premiers pays au classement UEFA,

 

- Nombre de matches joués avec l’équipe professionnelle du club par les joueurs formés au cours de la saison écoulée, sachant qu’un match joué en Ligue 2 apporte moins de points qu’un match joué en Ligue 1,

 

- Nombre de matches joués en sélection nationale par les joueurs du centre de formation au cours de la saison écoulée,

 

- Nombre de diplômes scolaires obtenus par les joueurs du centre de formation,

 

- Nombre et qualification des éducateurs sous contrat au centre de formation.

 

Le centre de formation inondé le 10/10/2014
Le centre de formation inondé le 10/10/2014

Le centre de formation a reçu le label "vivre sport"

(Photo J.-M.C.)

Jean-Louis Gazeau (à droite), et Pascal Etienne, directeur régional de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale. (Photo J.-M.C.)

Depuis la création du label ” vivre sport ” en 2008, seulement quatre structures du Languedoc-Roussillon ont été récompensées de leurs efforts. Parmi elles, le Nîmes Olympique, qui a reçu sa labellisation des mains de Pascal Etienne, directeur régional de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale de la région ce matin. Aux côtés du HBCN, du club France de karaté de Castelnau-le-Lez et du pôle espoir rugby de Béziers figure désormais le Nîmes Olympique. Une récompense obtenue grâce au travail mené auprès des jeunes en terme ” de prévention sur le dopage, les violences sexuelles et les troubles du comportement alimentaire “, énumère Pascal Etienne. Des notions importantes pour Jean-Louis Gazeau, président du club. ”Nous voulons essayer de monter une équipe de L1 et même si nous jouons aujourd’hui le maintien, nous voulons nous appuyer sur notre centre de formation pour y arriver “. Une trentaine de jeunes fréquentent aujourd’hui ce dernier.

Depuis un an, le centre de formation des Crocos a donc accepté de jouer le jeu. Les U17 et U19 du club ( les jeunes de 15 à 19 ans, NDLR), ont donc vu l’intervention de plusieurs médecins. “Il faut donner de l’information en permanence. Quand on voit que 75% des jeunes fument du cannabis, on se dit que cela peut aussi toucher des jeunes joueurs et cela fait partie du dopage “, indique Bernard Blaquart, directeur du centre de formation du club. Parfois, ” certains médecins de famille prescrivent aussi des médicaments non-autorisés à des jeunes sans savoir que ceux-ci pratiquent un sport de haut-niveau “, ajoute-t-il. Un suivi sera réalisé par la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale jusqu’en 2016. Prochaine étape, ” former les cadres techniques et de santé “, du centre de formation indique Olivier Coste, médecin qui chapeaute le label ” vivre sport ” dans la région.

jeanmarie.cornuaille@objectifgard.com

Mustapha Bettache
Mustapha Bettache
Bernard Rahis (à droite)
Bernard Rahis (à droite)
Joseph Ujlaki
Joseph Ujlaki
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Stanislas Golinski
Stanislas Golinski
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stephan Dakowski
Stephan Dakowski