Mercredi 14 juillet - Stade de la Méditerranée (Béziers)
Pour ouvrir sa série de matches amicaux, le Nîmes Olympique a facilement battu l'A.S. Béziers (CFA) sur sa pelouse (3:1). Maîtrisant leur sujet, les Crocodiles n'ont que très rarement été inquiétés. Ils ont ouvert d'ailleurs très rapidement le score, par le jeune Romain Thibault, bien servi par Cédrick N'Doumbé (1:0, 6'). Le passeur se révelait buteur peu avant la demi-heure de jeu, profitant d'une erreur de la défense bitteroise (2:0, 26'). Jean-Michel Cavalli modifiait alors complètement son équipe, opérant six changements simultanés. Juste avant la pause, une main dans la surface d'un défenseur nîmois permettait à Kuku et aux locaux de revenir dans la partie sur penalty, prenant Al-Shaïbani à contre-pied (2:1, 41').
En seconde période, les Nîmois monopolisaient le ballon avant de se retrouver en supériorité numérique. David Gigliotti, de la tête, scellait définitivement le destin de cette partie (3:1, 69').

> FICHE TECHNIQUE
A.S. BEZIERS 1:3 NÎMES OLYMPIQUE
Stade de la Méditerranée (Béziers), 500 spectateurs environ
Arbitrage de M. Damien LEDENTU
Buts : Kuku (41' sp) pour Béziers ; Thibault (6'), N'Doumbé (26'), Gigliotti (69') pour Nîmes
Exclusion : Fernando (62') à Béziers
BEZIERS : Bothorel, Hamzi (Domerc, 46'), Martinez, Priet (Fernando, 46' ; exclu, 62'), Mougeot (Veziat, 46'), S.El Hajaoui (Mougeot, 66'), Scaffa, Plessis (No, 46'), Kuku (Roda, 46'), Alvez (Drame, 74'), Kakou (Laborde, 46'). Entr. : F.Remola
NÎMES : Al-Shaïbani (Butelle, 46'), Bocognano, Poulain, Haddou (Zarabi, 32'), Stosic, Parpeix (Mostefa, 32'), Posteraro (J.Cavalli, 32'), N'Doumbé (Moukandjo Bile, 32'), Traoré (Haguy, 32'), Mandrichi (Gigliotti, 46'), Thibault (Ayité, 32'). Entr. : J.-M. Cavalli
___________________________________________________________________________
Samedi 17 juillet - Stade municipal (Caveirac)
Pour sa deuxième opposition amicale, le Nîmes Olympique s'est largement imposé face à Bagnols-Pont (4:1).
Tout avait pourtant mal commencé pour les Crocodiles, qui se sont retrouvés menés au score en tout début de rencontre suite à une incursion de Rahmouni qui trouvait Polge, monté aux avants-postes (0:1, 8'). Les "rouge et blanc" butaient ensuite régulièrement devant Marion, brillant dans ses sorties et sur sa ligne.
Après quelques ajustements de part et d'autre, les Rhodaniens craquaient à la reprise et, en trois petites minutes, le match basculait. Tout d'abord par Gigliotti (1:1, 55'), puis par Mandrichi (2:1, 58'). Une faute dans la surface sur Traoré permettait à l'Ajaccien de s'offrir un doublé en inscrivant en force le penalty (3:1, 84'). On assistait finalement à un coup du chapeau de Mandrichi dans les tout derniers instants (4:1, 88').
Après un jour de repos dimanche, les Crocodiles peuvent préparer sereinement leur déplacement amical à Cannes, prévu pour mercredi soir.

> FICHE TECHNIQUE
NÎMES OLYMPIQUE 4:1 FC BAGNOLS-PONT
Stade municipal (Caveirac), 200 spectateurs environ
Arbitrage de M. Kherradji
Buts : Gigliotti (55'), Mandrichi (58', 84' sp, 88') pour Nîmes ; Polge (8') pour Bagnols-Pont
NÎMES : Butelle, Sbaï (Haddou, 46'), Bocognano (Poulain, 46'), Zarabi, Mostefa (cap.), Keita, J.Cavalli, Moukandjo Bile (Traoré, 46'), Haguy (N'Doumbé, 72'), Ayité (Mandrichi, 46'), Gigliotti (Boli, 79'). Entr. : J.-M. Cavalli
BAGNOLS-PONT (onze de départ) : Marion, Le Ray, Rodriguez, Polge, Vastra, Ulrich, Pelletier, Trentini, Fortunato, Rahmouni, Hida. Egalement entrés en jeu : Hubert (g), Dubief, El Marahi, Attard, Goddard, Fisch, Zouaoui, Chantreuil, Cortes, Guéhi, Durand, Barbach. Entr. : F.Orsoni


___________________________________________________________________________

 

Mercredi 21 juillet - Cannes (Stade Pierre de Coubertin - Cannes-La-Bocca)

 

Troisième match et première défaite en amical pour les Crocodiles, battus à Cannes (1:2).
Les Crocodiles ont été cueillis à froid par les locaux. Après un une-deux avec Scotto, le géant tchèque Koller trompait aux cinq mètres cinquante le malheureux Al-Shaïbani (0:1, 7'). Malgré une maîtrise du ballon de la part des Nîmois, ces derniers pêchaient dans l'avant-dernier geste et ne parvenaient pas à refaire leur retard.
Au contraire, peu après l'heure de jeu, Raddas sur le flanc droit remisait à l'entrée de la surface vers Leroy qui trompait une seconde fois le portier gardois (0:2, 63'). Le penalty obtenu par Traoré et transformé en force par Johan Cavalli (1:2, 70') ne suffisait pas pour repartir de la Côte-d'Azur avec un match nul.

> FICHE TECHNIQUE
AS CANNES 2:1 NÎMES OLYMPIQUE
Stade Pierre-de-Coubertin (Cannes), 400 spectateurs environ
Arbitrage de M. Cascales
Buts : Koller (7'), Leroy (63') pour Cannes ; J.Cavalli (70' sp) pour Nîmes
Avertissements : Gigliotti (21'), Sbaï (83') à Nîmes
CANNES : Gavanon (Radic, 46'), Scotto (cap.), Rambier, Avinel (De Magalhaes, 75'), Gimenez, Grégori (N'Diaye, 39'), Voavy (Uzamukunda, 75'), Leroy, Lopez Peralta, Raddas, Koller (Arbaud, 46'). Entr. : A.Emon
NÎMES : Al-Shaïbani, Mostefa (cap.), Poulain (Sbaï, 46'), Zarabi, Stosic, Keita, Amewou, J.Cavalli, Moukandjo Bile (N'Doumbé, 68'), Gigliotti (Boli, 61'), Mandrichi (Traoré, 46') Entr. : J.-M.Cavalli

______________________________________________________________________________

 

Samedi 24 juillet - Stade des Costières - Nîmes

 

Dans cette rencontre d'avant-saison, ce sont les Toulousains qui rentraient le mieux dans le match. Sur le côté droit, l'international norvégien Braaten débordait et servait Pentecôte, qui trompait Butelle (0:1, 9'). Les Crocodiles réagissaient immédiatement par l'intermédiaire de J.Cavalli, dont le coup franc heurtait le poteau (13'). On change de camp et de montant, et cette fois, c'est Luan de la tête, servi par Velez, qui heurtait la transversale de Butelle (18'). Le rythme de la rencontre décroissait, malgré la tentative de retourné d'Ayité (26'), la frappe de Mandrichi au-dessus (37') ou encore la frappe lourde d'Amewou juste avant la pause (45').


Au retour des vestiares, les Gardois obtenaient un penalty suite une légère faute de Perrier-Doumbé sur Ayité (47'). Le togolais exécutait la sentence, mais le tir était détourné en corner par Valverde. Quelques minutes plus tard, de l'autre côté du terrain, Zarabi commettait une faute sur Gignac, tout juste rentré en jeu. Sur le coup franc enroulé tiré par Luan, Butelle est masqué et le Brésilien creusait l'écart (0:2, 51'). Le score aurait même pu être plus ample très rapidement, sans l'intervention de Butelle devant Braaten, esseulé aux six mètres (54'). Les Crocodiles reprenaient la main lors de la dernière demi-heure. Les coups francs de Johan Cavalli étaient source d'inquiétudes pour les défenseurs hauts-garonnais. Un premier, à vingt-cinq mètres, était repris par Mostefa de la tête, mais au-dessus (68'). Un second, dévié par la tête de Traoré, heurtait une nouvelle fois le poteau de Valverde (88'). Et sur un dernier baroud d'honneur, les Gardois étaient récompensés de leurs efforts. Sur le flanc gauche, Traoré efface Valverde et frappe en direction du but, mais un défenseur toulousain allait sortir le ballon. C'était sans compter sur Yannick Boli, qui poussait le ballon au fond des filets, pour le plus grand plaisir des supporters nîmois (1:2, 90').

> FICHE TECHNIQUE
NÎMES OLYMPIQUE 1:2 TOULOUSE FOOTBALL CLUB
Stade des Costières (Nîmes), 3298 spectateurs
Arbitrage de M. Rainville
Buts : Y.Boli (90') pour Nîmes ; Pentecôte (9'), Luan (51') pour Toulouse
Avertissement : Zarabi (84') à Nîmes
NÎMES : Butelle - Mostefa, Stosic, Zarabi (Bocognano, 85') - Sidibé (Moukandjo Bile, 56'), Keita, J.Cavalli, Haguy (Poulain, 46'), Ameyou - Mandrichi (Traoré, 56'), Ayité (Y.Boli, 79'). Entr. : J.-M.Cavalli
TOULOUSE : Valverde - Perrier-Doumbé, Nounkeu, Congré (Fofana, 46'), Atassi (Gunino, 89') - Capoue (Didot, 86'), Sirieix (Larsen, 77'), Velez (Sissoko, 73'), Braaten (A.Soukouna, 61'), Luan (Tabanou, 71') - Pentecôte (Gignac, 46'). Entr. : A.Casanova

 

______________________________________________________________________________

 

 

Samedi 9 octobre - Stade Petit Crau - St Rémy de Provence

 

_______________________________________________________________________________

 

mardi 04 janvier 2011

 

Finis foie gras et autres buches glacées. Dans un froid glacial, les joueurs de Noël Tosi ont repris du service et affrontaient ce mardi soir, sur la pelouse de l'annexe des Costières, les voisins du Pontet (CFA). Une équipe et un but par mi-temps, le Nîmes Olympique a sereinement préparé son match de Coupe de France contre Fréjus-Saint-Raphaël, prévu samedi après-midi, en battant les jaune et noir (2:0).
Les Crocodiles marquaient dès le début du match, avec ce ballon perdu par la défense vauclusienne et récupéré par Ayité. L'attaquant nîmois gagnait son duel avec le gardien adverse et ouvrait la marque (1:0, 2'). Ils trouvaient encore la cible à deux reprises en première période, mais les buts étaient à chaque fois logiquement refusés pour des positions de hors-jeu.
Le froid tombait doucettement sur les Costières, et à vingt minutes du terme, les Gardois doublaient la mise. Sur un lancement de Parpeix, Ouchène filait côté droit et servait sur un plateau Traoré qui crucifiait de près le gardien vauclusien (2:0, 69').

 

> FEUILLE DE MATCH
Nîmes Olympique bat le Pontet U.S. sur le score de 2 buts à 0 (mi-temps 1:0)

60 spectateurs environ, stade annexe des Costières (Nîmes)
arbitrage de M. Kherradji
Buts : Ayité (2'), Traoré (69') pour Nîmes
NÎMES (1ère période) : Butelle, Haddou, Poulain, Zarabi, Sbaï, Mostefa, Stosic, Moukandjo Bile, Haguy, Caillol, Ayité.
NÎMES (2ème période) : Al-Shaïbani, Parpeix, Bocognano, Benyachou, Sbaï, Keita, Amewou, Boli (Caillol), Ouchene, M'Changama, Traoré. Entr. : N.Tosi
LE PONTET : Bouari, Cesto, Louche, Lafage, Sagoua, Menichelli, Maisonneuve, Pastor, Choplin, Benmeziane, Amergoul. Sont également entrés en jeu : Chabaud, Amisi, M'Sa, Cortade, Zuccaro, Boutier, Dhamiani, Doucende. Entr. : C.Chaintreuil.

 

____________________________________________________________________

 

Nîmes 0-1 Arles-Avignon

samedi 26 mars 2011 - Vaison-La-Romaine 

Mi-temps : 1-0.
Arbitre :   Philippe Malige.
But : Dja Djedje (22e).

ARLES-AVIGNON : Petit - Abenzoar, Pavon, Lorenzi, Fanchone (Laurenti, 41e) - Piocelle (Soro, 41e puis Verdier, 51e), Ayasse (cap.), Corrèze - Dja Djedje, Kermorgant, Ghilas (Meriem, 41e).

NÎMES : Al-Shaïbani - Sidibé, Stosic (Zarabi, 66e), Benyachou (cap.) (Poulain, 41e), Davidas - Dieng, Keita (Posteraro, 48e puis Hsissane, 62e), Posteraro (Parpeix, 41e), Haguy (Martin 53e) - Thibault (Haguy, 65e), Benezet (Gigliotti, 50e). 

 

Mustapha Bettache
Mustapha Bettache
Bernard Rahis (à droite)
Bernard Rahis (à droite)
Joseph Ujlaki
Joseph Ujlaki
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Hassan Akesbi, Dominqiue Colonna (légendaire gardien de Reims) et Paul Calabro (Président du N.O.)
Stanislas Golinski
Stanislas Golinski
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stanilas Golinski quand il avait 80 ans, toujours fidèle à Nîmes
Stephan Dakowski
Stephan Dakowski